Nous sommes nombreux à passer nos journées derrière des écrans, que ce soit pour le travail ou le loisir personnel. Ordinateur, smartphone, télévision ou encore tablette : nous passons d’un écran à un autre en toute insouciance. Cela a pourtant un effet néfaste sur notre bien-être et nous fait souvent passer à côté de ce qui compte vraiment. C’est pourquoi il est important d’apprendre à déconnecter lorsque la dépendance devient trop grande. Si vous vous sentez concerné par ce phénomène de société, croyez-nous : une petite détox numérique vous fera le plus grand bien.

Avez-vous besoin d’une détox numérique ?

Le rapport annuel de We Are Social et Hootsuite sur l’usage d’internet et des réseaux sociaux nous a appris cette année que les Français passent en moyenne 5h37 par jour sur internet, dont 1h41 sur les réseaux sociaux. Que ce soit pour envoyer des messages à ses proches, chercher un restaurant, publier des photos sur ses réseaux sociaux, consulter ses e-mails ou simplement pour passer le temps dans les transports, les raisons sont nombreuses pour avoir les yeux rivés sur son smartphone. 

Il suffit de compter le nombre de fois que vous déverrouillez votre téléphone chaque jour pour réaliser l’ampleur de votre addiction. Ce dernier s’est-il trouvé à un moment de la journée à plus d’un mètre de vous ? Si vous souffrez de nomophobie, la réponse à cette question est sans aucun doute négative. Venant de la contraction des termes anglais « no mobile phone » et « phobia », désignant respectivement l’absence de téléphone portable et la peur, la nomophobie caractérise ce sentiment d’anxiété que vous ressentez lorsque vous êtes séparé de votre téléphone.

Ce phénomène s’accompagne souvent du syndrome FOMO (de l’anglais « Fear Of Missing Out »), qui désigne la peur de rater quelque-chose. Dans ce contexte numérique, il explique en partie pourquoi nous sommes si nombreux à passer autant de temps chaque jour sur les réseaux sociaux. Il n’y a ainsi aucun risque de passer à côté d’une information capitale ou de la dernière vidéo virale du moment.

Que vous soyez accro à votre téléphone, que vous passiez la plupart de vos soirées à jouer à des jeux vidéo, ou bien que vous ayez le plus grand mal à décrocher de votre travail pendant votre temps libre, une chose est sûre : une détox numérique s’impose.

Déconnecter pour mieux profiter

Être connecté peut s’avérer pratique dans de multiples situations. Mais la limite est très fine avec l’hyperconnexion, qui peut nuire à votre santé, puisqu’elle est source de stress. La volonté perpétuelle de répondre rapidement à un message ou d’interagir au plus vite avec une publication n’est en effet pas anodine.

L’utilisation excessive des outils de communication a par ailleurs pour conséquence de vous faire passer à côté de la « vie réelle ».Combien de personnes préfèrent manger froid après avoir pris leur assiette en photo sous tous les angles pour leur story Instagram ? Et combien sont-elles à préférer parler à une personne à distance alors qu’une personne en chair et en os se trouve dans la même pièce ? Les exemples sont nombreux et révélateurs de l’absurdité de ce type de situations.

Désintoxication numérique

Ne préférez-vous pas passer du temps avec votre famille plutôt que d’envoyer des e-mails à vos collègues alors que votre journée de travail est officiellement terminée depuis trois heures ? Bien gérer son temps est un premier pas pour éviter ce cas de figure, mais un effort supplémentaire est souvent nécessaire.

La désintoxication digitale n’a pas pour but de vous couper du monde telle un ermite. Elle vise surtout à vous recentrer sur les priorités. Apprenez à vivre le moment présent avec les gens qui vous entourent. Vous verrez, cela vous fera le plus grand bien, à vous, mais aussi à vos proches.

Comment vous y prendre ?

Nos quelques astuces vous aideront à passer moins de temps devant votre écran. Il est parfois nécessaire de rivaliser d’ingéniosité pour y parvenir, mais, dites-vous une chose : c’est pour votre bien.

Évitez les tentations

Il vous sera évidemment plus difficile de résister à la tentation si vous avez constamment votre téléphone à portée de main et que vous voyez les notifications s’accumuler sous vos yeux. La première astuce consiste donc tout simplement à éloigner progressivement votre smartphone lorsque vous n’en avez pas besoin. Laissez-le dans une autre pièce lorsque vous le chargez. Profitez-en pour le mettre en mode avion pour éviter de l’entendre sonner et pour que la charge soit plus rapide.

Il est également important que vous mettiez fin à cette vilaine habitude de poser votre smartphone sur la table lorsque vous mangez. Si vous êtes au restaurant et que vous ne pouvez pas le ranger dans une poche ou un sac, prenez le réflexe de le poser écran vers le bas. Le simple fait de ne pas le voir s’allumer toutes les 30 secondes vous évitera bien des distractions.

Désactiver les notifications vous sera par ailleurs d’une grande aide. Vous n’avez certainement pas besoin d’être joignable 24h/24 et personne ne devrait s’attendre à ce que vous le soyez. Définir des créneaux horaires prédéfinis pour consulter vos messages et y répondre vous permettra de décrocher progressivement.

Détox numérique

Mettez en place un couvre-feu digital

Dans le même ordre d’idées, vous pouvez instaurer un couvre-feu numérique pour vous fixer des limites. Il est désormais de notoriété publique que les écrans excitent le cerveau et nuisent à l’endormissement. Prenez donc l’habitude de stopper toute activité digitale une à deux heures avant d’aller dormir. Préférez une activité plus calme en lisant un livre, ou bien en écoutant de la musique relaxante, pour vous aider à trouver le sommeil plus facilement.

Aidez-vous d’une application

Si votre seule volonté n’est malheureusement pas suffisante, ne vous en faites pas. Des applications sont là pour vous donner un coup de main dans votre détox numérique. Avez-vous déjà consulté votre temps d’activité quotidien ? Savoir d’où vous partez vous aidera à vous fixer des objectifs.

Si vous disposez d’un smartphone Android, rendez-vous dans les paramètres du téléphone, puis sélectionnez Bien-être numérique et contrôle parental. Vous verrez ainsi s’afficher toutes les données relatives à votre activité numérique. Vous connaîtrez votre temps passé sur chaque application et pourrez activer des fonctions pour limiter votre temps d’écran.

Si vous êtes sur iOS, le principe est le même. Rendez-vous dans les Réglages de l’appareil, puis sélectionnez Temps d’écran, puis Continuer et Cet [appareil] est à moi.

Vous passez plusieurs heures quotidiennes sur Instagram ? Fixez une limite d’une heure journalière et l’application ne sera plus accessible une fois votre heure d’utilisation écoulée. Le concept est sensiblement le même que pour le contrôle parental. Mais, la bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas un enfant et que vous fixez vous-même vos limites.

Si les outils mis à disposition par ces deux systèmes d’exploitation ne vous donnent pas entière satisfaction, vous pouvez vous tourner vers une autre application, qui vous proposera un graphisme différent, ainsi que quelques fonctionnalités supplémentaires. AntiSocial, permet, par exemple, de comparer ses données à celles d’autres utilisateurs, afin de prendre réellement conscience de son addiction. 

Aux grands maux, les grands remèdes

Enfin, il reste une ultime solution pour une détox numérique radicale. Profitez de vos vacances pour vous couper entièrement des réseaux sociaux et de votre travail. Nous vous donnions dans un précédent article des conseils pour donner une seconde vie à vos vieux téléphones. Eh bien c’est le moment idéal pour ressortir votre Nokia 3310. Là au moins, vous n’aurez aucune tentation et serez tout de même joignable en cas de besoin.

Solution bonus pour les plus accros : optez pour un séjour dans une zone blanche dépourvue de connexion internet, ou bien dans un établissement « slow tech » qui vous aidera à remettre la technologie à sa place. Nous avons souvent tendance à l’oublier, mais la technologie a pour but initial de servir l’homme. Dans beaucoup de cas, c’est malheureusement l’effet inverse qui se produit. Si vous vous sentez dépassé, c’est qu’il est temps d’inverser la tendance.

Désintoxication digitale

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance dans votre projet de détox numérique. Vous n’êtes pas le premier et certainement pas le dernier à passer par là. Cela prend du temps de modifier des habitudes ancrées depuis déjà un certain temps, surtout lorsque l’objet de toutes les tentations vous accompagne dans votre quotidien. Ne ménagez pas vos efforts : le jeu en vaut la chandelle ! Le temps économisé vous permettra de renouer avec les plaisirs simples de la vie et de vous rapprocher des personnes qui sont importantes à vos yeux.

Ne faites pas de votre smartphone votre ennemi pour autant. Il peut se révéler être un allié de taille dans votre quête du bonheur. Découvrant comment en consultant l’article suivant :

👉 Top 5 des meilleures applications bien-être

Assurance en ligne

Assurance mobile 100% en ligne

Smartphone, ordinateur, tablette, smartwatch ou encore console : Klinc protège les appareils nomades qui comptent le plus à vos yeux pour que vous vous concentriez sur l’essentiel ❤

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.