La rentrée scolaire approche à grands pas et la question vous trotte encore dans la tête… Est-ce le moment d’acheter à votre enfant son premier téléphone ? Il ne cesse de vous le demander depuis son plus jeune âge et vous vous demandez certainement s’il n’est pas encore trop jeune pour cela. Si votre enfant entre dans la préadolescence, c’est en tout cas un sujet qu’il va falloir approfondir. Voyons cela ensemble pour vous aider à prendre la bonne décision avant le grand jour.

Votre enfant de moins de 11 ans devrait-il avoir un téléphone ?

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question, puisqu’il s’agit d’un vaste sujet pour lequel chaque parent a sa propre opinion. Plusieurs éléments peuvent toutefois vous aider à décider si votre enfant est en âge ou non d’avoir un téléphone.

Si votre enfant est très maladroit ou particulièrement étourdi, ce n’est peut-être pas une très bonne de lui confier ce type d’appareil électronique, car il risquerait de le casser ou le perdre en un temps record. En revanche, cela peut s’avérer très pratique et rassurant s’il se déplace souvent seul pour aller à l’école ou au sport, ou bien s’il passe beaucoup de temps chez des amis.

Les enfants ont, en moyenne, leur premier téléphone portable à 11 ans. Beaucoup de parents considèrent en effet qu’un smartphone avant cet âge n’a guère d’utilité, puisque l’enfant est généralement surveillé d’assez près par des adultes tout au long de la journée. C’est pourquoi, avant l’entrée au collège, la montre connectée est une option qui séduit davantage les parents pour garder le contact avec leurs enfants tout leur laissant un peu de liberté.

Néanmoins, si vous pensez que votre enfant est prêt à avoir son premier téléphone, plusieurs modèles conviendront parfaitement pour l’initier à l’univers de la téléphonie. Préférez un appareil robuste et sans connexion internet. Si l’essai est concluant, vous pourrez ensuite opter pour un smartphone un peu plus moderne. Un Doro 1360, un Nokia 105 ou encore un Alcatel 1066D feront parfaitement l’affaire pour commencer en douceur.

Premier téléphone pour un ado de 11 ans à 14 ans

Dès 11 ans, le besoin d’avoir un téléphone portable devient grandissant auprès des jeunes, puisqu’une grande majorité des préadolescents se voient confier leur premier smartphone à leur entrée au collège. Votre enfant risque alors d’être confronté au phénomène d’exclusion numérique si tous ses camarades de classe ont un téléphone alors que lui n’en a toujours pas.

À partir de cet âge, vous pouvez donc commencer à confier à votre enfant un téléphone permettant d’avoir un accès à internet, avec évidemment quelques restrictions, mais nous reviendrons plus tard sur ce point.

Premier téléphone pour enfant

Nous vous déconseillons vivement de lui offrir le tout dernier iPhone ou un autre smartphone haut de gamme, qui serait sujet à de nombreux risques, tels que les chutes ou encore le vol. Le racket en milieu scolaire étant malheureusement très fréquent, il est préférable d’éviter de confier un appareil hors de prix à un enfant de cet âge. Concernant la casse, le moyen le plus efficace de minimiser au maximum les dégâts est de bien protéger le téléphone.

Il est également important de prendre d’autres éléments en compte. D’une part, évitez les écrans très larges, qui sont peu adaptés à la taille des mains d’un jeune de cet âge. D’autre part, pensez à l’usage que fera votre enfant de son smartphone. Est-il plutôt du genre à prendre des photos par milliers avec ses amis ? Regarde-t-il beaucoup de vidéos en ligne ? Est-il un grand fan de jeux vidéo ? Ce sont quelques-unes des questions qui vous permettront d’orienter votre choix vers le téléphone idéal.

Les marques Xiaomi et Wiko offrent de nombreuses options d’entrée et de milieu de gamme qui conviennent parfaitement pour un premier téléphone. Pour moins de 200 euros, il vous sera possible d’offrir un smartphone aux caractéristiques plus que correctes à votre enfant.

Nous vous déconseillons d’opter pour un téléphone à moins de 100 euros, car les performances seront très limitées. La désillusion, elle, sera très grande pour votre enfant… Dans tous les cas, il est important que vous le consultiez avant d’acheter le téléphone. Il pourra ainsi vous aiguiller sur ses préférences et choisir sa couleur favorite.

Premier smartphone pour un ado de 14 ans et plus

Si votre enfant a tenu jusqu’à ses 14 ans sans téléphone, ses attentes seront d’autant plus grandes. Vous vous confronterez sûrement une certaine résistance de sa part si vous lui proposez un téléphone d’entrée de gamme dont les fonctionnalités sont quelque peu limitées. Préférez un appareil de milieu de gamme avec un bon appareil photo, une autonomie correcte et un taux de rafraîchissement d’au moins 90 Hz.

Les jeunes de cet âge sont nombreux à réclamer un iPhone ou un Samsung. Opter pour un téléphone haut de gamme pour un premier téléphone n’est toutefois pas très recommandé, car les tarifs sont souvent bien plus élevés. Si, côté Samsung, plusieurs modèles sont disponibles à des prix tout à fait abordables, il vous sera nécessaire de vous centrer sur d’anciens modèles de la marque Apple pour ne pas plomber votre budget.

Vous pouvez également opter pour un téléphone reconditionné pour satisfaire votre enfant sans avoir à y laisser un mois de salaire. Il pourra ainsi profiter d’un appareil de qualité à un prix raisonnable. Plusieurs astuces permettent en effet de se procurer un iPhone à moindre prix. C’est le moment idéal pour faire preuve d’ingéniosité.

Définissez des règles d’utilisation

Le choix du téléphone n’est que le premier pas. Le second consiste à mettre en place des règles pour responsabiliser votre enfant. Lui confier un appareil électronique, d’une valeur plus ou moins importante et qui lui permet d’accéder à internet, n’est pas anodin. Cela doit s’accompagner de quelques règles d’usage.

Le personnel de son établissement scolaire le rappellera très vite à l’ordre s’il fait usage de son téléphone en cours, ou bien dans la cour s’il n’est pas encore au lycée. Prenez donc soin de définir au préalable avec lui les moments de la journée où il pourra se servir de son smartphone. Il serait dommage que ce dernier se retrouve dès le premier jour dans le bureau du proviseur.

Il est tout aussi important de lui mettre des limites pour éviter qu’il passe son temps les yeux rivés sur son écran. Vous ne voudriez tout de même pas que votre enfant fasse sa première détox numérique à l’âge de 12 ans, n’est-ce pas ?

Installer un contrôle parental sur son smartphone vous permettra de garder un œil sur son activité numérique. Google met justement à disposition son application Family Link, qui permet notamment de bloquer l’utilisation de certaines applications et de contrôler le temps d’écran quotidien.

Premier téléphone pour ado

Le concept est très simple : vous téléchargez l’application pour les parents sur votre smartphone et l’application pour les enfants sur celui de votre ado. Et vous pourrez ainsi verrouillez son téléphone à partir d’une certaine heure, soit pour qu’il aille se coucher, soit parce qu’il a dépassé son temps d’écran quotidien. L’application permet par ailleurs de le localiser s’il ne répond pas à vos appels, ce qui vous épargnera bien des tracas.

Le même concept existe évidemment côté iOS. Il vous suffira de vous rendre dans les Réglages du téléphone et de sélectionner Temps d’écran et Cet [appareil] est à mon enfant. Laissez-vous ensuite guider par les instructions pour mettre en place les restrictions de votre choix.

La célèbre marque d’antivirus Norton dispose elle aussi d’une application de contrôle parental. Norton Family propose, en plus des services précédemment énumérés, une surveillance web. Au même titre qu’un contrôle parental sur ordinateur, l’accès aux sites internet inappropriés pour les enfants est automatiquement bloqué.

Votre opérateur téléphonique pourra également mettre à vos disposition un système de contrôle parental tout en vous proposant un forfait bloqué, très utile pour éviter les mauvaises surprises à la fin du mois.

Dernier point et pas des moindres…

Si vous pensez qu’une coque est suffisante pour protéger le smartphone de votre enfant, nous sommes au regret de vous annoncer que vous vous trompez. La casse de téléphone est en effet très élevée auprès des ados, en grande partie à cause de la fragilité des écrans. À moins que vous ne parveniez à dénicher un téléphone pour enfant incassable, il est donc fortement recommandé de prendre un maximum de précautions en misant sur une assurance mobile. Vous aurez ainsi un plan de secours en cas de chute, d’oxydation ou encore de vol. C’est justement ce que vous propose Klinc. Et en plus, c’est 100% en ligne !

Pour en savoir plus au sujet de nos assurances pour appareils nomades, nous vous recommandons l’article suivant :

👉 Comment bien choisir son assurance pour appareils électroniques ?

Assurance smartphone

Assurance mobile à la demande

Klinc vous offre une protection complète pour tous vos appareils électroniques.

Assurez votre smartphone, vos écouteurs, votre tablette, votre console, votre smartwatch ou bien tout en même temps en optant pour l’un de nos packs 😉

Total
4
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *